Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 06:26

 

Election d’un maire en 1793

Jean Baptiste Deschamps, maire

 

 

Le jeudi 14 mars 1793, en vertu du décret de la convention nationale du 24 février 1793 qui fixe le mode du recrutement de l'armée, les officiers municipaux de St Jean aux Bois, après en avoir donné connaissance aux citoyens de ladite municipalité qui ont été convoqués au son de la cloche en la manière accoutumée.

 

Depuis le printemps de 1792 la France est en guerre. Il avait fallu lever des troupes, faire appel aux volontaires pour faire face à la quasi-totalité des puissances européennes qui menaçaient la France en 1793. Au début de février 1793, il ne restait que 200 000 hommes sous les drapeaux. Le comité de défense général estima que 500 000 étaient indispensables. La Convention ordonna une levée de 300 000 hommes qui devait se faire comme les levées de 1791 et de 1792 par engagements volontaires. Mais comme le zèle des citoyens s'était ralenti, la Convention décida d'imposer à chaque commune un certain nombre d'hommes. Si ce contingent n'était pas fourni, l'article 11 du décret précisait "que les citoyens seront tenus de le compléter sans désemparer, et pour cet effet ils adopteront le mode qu'ils trouveront le plus convenable, à la pluralité des voix". Ce mode pouvait être le tirage au sort, l'élection ou la désignation d'office. Seuls les célibataires et veufs sans enfants de 18 à 40 ans pouvaient être envoyés aux armées. Le remplacement était autorisé, toutefois, le remplaçant devait être agréé par la commune, habillé et armé aux frais du remplacé.

 

Alors que la levée de 1791 avait eu lieu dans l'enthousiasme, celle de 1792 sans difficultés, cette levée de 300 000 hommes rencontre une sérieuse résistance

 

L'ampleur de la coalition, les défaites subies par les armées en Belgique durant le mois de mars rendent hésitants même les révolutionnaires. La France est en péril, non seulement par l’étranger qui la menace, mais la guerre civile commence dans l’ouest. La jeune République doit vaincre ou périr. C'est dans ce contexte, que le 24 février 1793, le décret de réquisition est pris par la Convention.

Décret du 24 février 1793 (extraits archives départementales de l’Oise 2Lp5003)

Décret du 24 février 1793 (extraits archives départementales de l’Oise 2Lp5003)

En 1792, le district de Compiègne avait fourni 68 hommes de troupes de ligne. Il doit cette fois en fournir 441. Concernant Saint Jean aux Bois le district estime que la commune qui a déjà fourni 2 hommes et qui en dispose de 15 en état de partir, doit être chargé de recruter 4 volontaires.

 

C'est pour répondre à cette demande que le 14 mars 1793 se tient l'assemblée des citoyens de St Jean aux Bois.

 

Ces faits sont extraits des procès-verbaux du registre des délibérations de la commune 1D3.

 

 A cet effet il a été ouvert un registre en la maison commune sur lequel se font inscrire les citoyens volontaires pour voler à la défense de la patrie.

 

Le premier à se porter volontaire est le citoyen Jean Louis Le Roy. Bien qu’âgé de 33 ans et père de famille il est à ce titre exempt de service. Il l’est d’autant plus comme maire de la commune. Malgré tout il rappelle qu’il a fait toutes les campagnes d’Amérique (Dans le texte écrit : de la mérique) sous la direction de M. de Rochambeau dans le régiment d’infanterie du Soissonnais en qualité de soldat et qu’à ce titre il se porte volontaire.

 

Mais le lendemain 15 mars, après réflexion, pensant sans doute qu’il s’était engagé trop rapidement, ou sous la pression de sa famille, Jean Louis Le Roy adresse à Georges Joachim Leduc la lettre suivante :

Archives communales - Registre de délibérations 1 D 2

Archives communales - Registre de délibérations 1 D 2

à suivre…

Partager cet article

Repost 0
Published by niddanslaverdure
commenter cet article

commentaires

electricien paris 25/03/2015 16:11

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

Présentation

  • : Le blog de niddanslaverdure
  • Le blog de niddanslaverdure
  • : Décrire le village de Saint Jean aux Bois dans l'Oise. Parler des curiosités de la forêt de Compiègne. Raconter des anecdotes villageoises. Tous les articles publiés dans ce blog sont extraits de livres, brochures et articles publiés par l'auteur. Ils ne peuvent être reproduit sans son accord.
  • Contact

Texte Libre

Recherche