Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 05:42

 

œufs de Pâques

 

 


 

Le 1er février 1835, le conseil adopte une délibération se conformant à ces instructions en priant « l’inspecteur de la forêt de Compiègne, de vouloir bien accorder pour les troupeaux de la commune, des pâturages dans la forêt de Compiègne, tel que les habitants ont toujours joui depuis un temps immémorial, et continuer leur jouissance de parcours pour le nombre de bestiaux portés aux listes ». Cette délibération ne donne pas satisfaction puisque le 22 avril suivant, la conservation de Compiègne renvoie celle-ci comme : « n’étant point rédigée conformément aux instructions que contenait la lettre que j’ai eu l’honneur de vous écrire à ce sujet le 23 janvier dernier, je n’ai pu comprendre votre commune dans le tableau de délimitation de celles qui jouissent cette année du droit d’usage de parcours.

Je m’empresse de vous renvoyer cette délibération et vous engage, dans l’intérêt de vos administrés, à convoquer le plus prochainement qu’il vous sera possible, les membres composant le conseil municipal de la commune de St Jean aux Bois pour rédiger la demande d’admission des habitants à la jouissance du parcours qui leur a été accordé moyennant l’acquiescement par eux aux conditions que je vous ai fait connaître par ma lettre précitée ; si votre délibération m’arrive à temps, la commune de St Jean sera portée sur le tableau que je vais soumettre à l’approbation de M. le Conservateur des forêts de la couronne ».

 

Les rapports entre l’inspection de Compiègne et la commune sont assez tendus durant cette période, les édiles et les habitants restant accrochés à l’idée que les droits d’usage de l’abbaye leurs sont toujours acquis et que les tracasseries administratives qui leur sont imposées ne se justifient pas. Peut-être aussi agacés que dans les divers procès-verbaux de délimitations de pâturage il est fréquemment rappelé que Saint-Jean-aux-Bois est une commune « non usagère ».


1835-Etat-nominatif-des-habitants-1.jpg

 

Le conseil du 8 novembre 1835 décide de recueillir par une enquête menée auprès des habitants, leur avis concernant leurs droits d’usage dans la forêt. A cette enquête, qui se déroule le 15 novembre suivant, participent 81 habitants dont 56 estiment que les droits d’usage de l’abbaye leur ont été transmis. nous retrouvons écrit en face de chaque nom : « Ne pouvant pas reconnaître ne pas avoir de droit de parcours dans la forêt, nous demandons à jouir comme par le passé ». Phrase, selon toute vraisemblance recopiée, mais néanmoins signée par chacun.

Partager cet article

Repost 0
Published by niddanslaverdure
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de niddanslaverdure
  • Le blog de niddanslaverdure
  • : Décrire le village de Saint Jean aux Bois dans l'Oise. Parler des curiosités de la forêt de Compiègne. Raconter des anecdotes villageoises. Tous les articles publiés dans ce blog sont extraits de livres, brochures et articles publiés par l'auteur. Ils ne peuvent être reproduit sans son accord.
  • Contact

Texte Libre

Recherche