Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 04:54

Les demi-teines consistent en une application à plat de marron translucide ; sur ce ton sont tracés, en brun foncé et opaque, les grandes ombres, larges ou déliées selon leur importance. Enfin, pour cetains ornements délicats, pour les inscriptions des phylactères de l'Ascension et pour les figures, l'artiste a, au contraire, enlevé la couleur fraîchement étendue avec la hampe du pinceau.


Les-ve-tements.jpgLes-ve-tements-copie.jpgAu point de vue costume, il n'y a rien de bien particulier à rete-nir. La plupart des personnages mas-culins portent le surcot, descendant à mi-jambe, à manches d'ampleur variable. Par-des-sus, est jeté un manteau court, laissant tantôt un bras libre, et, dans ce cas, le manteau s'attache sur une épaule, tantôt recouvrant les deux épaules, et alors, fixé sur le devant de la poitrine.


Habit-de-Marie-Madeleine.jpgLe seul costume féminin caractéristique est celui que porte Marie-Madeleine ; il se compose d'une robe longue sur laquelle retombe un long voile qui couvre la tête ; comme chaussures, des souliers légé-rement pointus et sans trace de couture ni de laçage.


Les saintes femmes de la Mise au Tombeau portent des vête-ments que rien ne distingue du costume masculin.


Les hommes ont des coiffures qui se rapprochent du bonnet, exception faite pour le large chapeau que porte le Christ dans le médaillon des disciples d'Emmaüs et les tiares côtelées des Pharisiens. Dans ce dernier groupe, un personnage à la tête couverte d'un pan d'étoffe qui forme chaperon.


Enfin, les soldats ont un casque ovoïde, espèce de cervelière. Comme arme, nous ne signalerons que la hache que l'on aperçoit au fond de la scène du Baiser de Chapeaux Judas, arme dérivée de la hache mérovingienne, et qui subsistera bien après le XIIIe siècle sous le nom de hache danoise ; l'épée de Pierre, dans la même scène, n'offre rien de particulier.

 

Certains accessoires du cos-tume méritent une mention particulière ; c'est le cas pour les aumônières que portent les trois voyageurs faisant route vers Emmaüs ; toutes trois sont de forme rectangulaires, mais diffèrent par leur ornemen-tation : deux sont pourvues de franges ou de dents, une large courroie permet de les porter en bandoulière.

 

à suivre…

Partager cet article

Repost 0
Published by niddanslaverdure
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de niddanslaverdure
  • Le blog de niddanslaverdure
  • : Décrire le village de Saint Jean aux Bois dans l'Oise. Parler des curiosités de la forêt de Compiègne. Raconter des anecdotes villageoises. Tous les articles publiés dans ce blog sont extraits de livres, brochures et articles publiés par l'auteur. Ils ne peuvent être reproduit sans son accord.
  • Contact

Texte Libre

Recherche